Dix bonnes raisons de faire ses courses sous les Halles de Vesoul


.

1. Raison n°1 (et pas des moindres) : acheter des produits locaux. Pourquoi acheter des carottes ouzbeks alors qu’elles poussent à côté de chez nous ? Et des poissons du bout du monde quand nos rivières en regorgent ? Il est essentiel aujourd’hui d’encourager et valoriser le commerce des produits locaux.

2. Raison n°2 : contrairement aux idées reçues, ce n’est pas forcément plus cher qu’ailleurs. Certains produits, excellents au demeurant, sont même bien moins chers. Conclusion : au final, après votre marché, et à produits comparables, vous n’avez pas payé plus cher qu’à Wondermarket. Et vous mangerez des bonnes choses bien d’chez nous ! (prononcez avec l’accent ! )

3. Raison n°3 : L’ambiance au marché est vraiment très agréable. On papote, on discute, on crée des liens, on plaisante, on s’amuse, on revoit des vieilles connaissances, on oublie ses produits et les maraîchers nous courrent après, on passe de boutique en échoppe pour échanger de la monnaie… Bref, on passe un excellent moment.

4. Raison n°4 : La suite logique de la précédente : faire son marché est addictif. Au bout d’un moment, vous ne pouvez plus vous en passer. La preuve : à chaque marché, qu’il pleuve, qu’il vente, qu’il neige ou qu’il tombe des grenouilles, vous reverrez toujours les mêmes irréductibles !!!!  

5. Raison n°5 : c’est la tradition. Depuis des siècles, en raison de sa position centrale, Vesoul est un important centre de marchés. S’il se tenait autrefois place de l’église, le marché hebdomadaire s’est peu à peu installé sous les Halles dès la fin du XIXème siècle. Donc comme tout bon vésulien qui se respecte, on fait un tour au marché !

6. Raison n°6 : Les Halles rénovées sont vraiment très agréables, et osons le dire, vraiment belles ! Il ne s’agit pas seulement d’un toit et de quatre murs. Si les grandes verrières rappellent l’esthétique des grandes halles des années 50, très lumineuses, la charpente et l’escalier nous rappellent que les Halles de Vesoul remontent au XIXème siècle. Un plaisir pour les yeux.

7. Raison n°7 : Parce qu’après le marché, on peut s’installer dans l’espace convivialité pour boire un coup, improviser un pique-nique, papoter et refaire le monde, en profitant de ces belles Halles tout en savourant l’ambiance du marché, toujours très vivant.

8. Raison n°8 : Et si ce marché est très vivant, c’est en grande partie grâce à ceux qui l’animent : les producteurs. Vraiment très sympas, ils arrivent sur le marché à pas d’heure le matin, souvent dans le froid ou la pluie, soulèvent des tonnes de marchandises, et arrivent à garder le sourire toute la matinée… Total respect !!!

9. Raison n°9 : Les enfants adorent ! Ils peuvent déambuler dans les allées, avec un déluge de couleurs autour d’eux, et il y a toujours plein de petites choses à découvrir, à grignoter et à goûter !!!

10. Raison n°10 : Cette dernière raison est plus sentimentale. Qui n’a pas le souvenir d’un marché avec sa mamy quand il était tout petit ? Qui ne se rappelle pas des petits morceaux de fromage qu’il choppait sur les étals ? Et puis, quand on est vésulien, c’est essentiel. Le coeur de la ville bat sous les Halles depuis tellement longtemps ! Entrer sous les Halles de Vesoul, c’est faire un bon en arrière, entrer avec émotion dans l’Histoire, tout en écrivant ses pages futures. (Profitez en, je ne suis pas souvent aussi lyrique…)

Je préciserai simplement qu’en écrivant ce post, je ne lance pas du tout à un appel contre toute autre forme de distribution, bien au contraire. Simplement, valoriser la production locale et les marchés me semble aujourd’hui essentiel.

Alors rendez-vous sur le marché de Vesoul, tous les jeudis et samedis matins !!

Lesegarten

Publicités

11 réflexions sur “Dix bonnes raisons de faire ses courses sous les Halles de Vesoul

  1. Produits locaux, pas toujours. Certains petits producteurs locaux (hauts en couleurs et qui avaient leur originalité) n’ont plus de droit de cité sous les (nouvelles) halles et beaucoup de vendeurs de fruits et légumes sont avant tout des revendeurs… Ex : on trouve plus souvent de la fraise espagnole que de la fraise française chez certains d’entre eux. Comme à Avignon, il y a le marché « in » et le marché « off » (dehors). Ceci dit, le marché reste effectivement globalement un lieu agréable, les halles sont élégantes, mais on a perdu un peu de cette âme rurale propre à Vesoul pour copier sur un aspect plus « bobo » à la « bisontine »… C’est un peu dommage.

    • Je suis bien d’accord, il faut réussir à faire son choix entre producteurs et revendeurs. On peut regretter que les origines exactes des produits ne soit pas toujours mentionnées. Et c’est vrai aussi que le côté « rustique » a quelque peu disparu, là aussi on peut le regretter. Mais les normes sont passées par là. Quant aux producteurs qui n’ont « plus droit de cité », qui sont-ils ? Il me semble avoir retrouvé les mêmes têtes qu’avant, je me trompe peut-être ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s