Cake aux gaudes de Lesegarten


Le cake aux gaudes de Lesegarten

Les gaudes, farine composée de grains de maïs séchés, grillés et moulus, ont longtemps composé l’aliment de base de notre région. De la Haute-Marne jusque vers Lyon, en passant bien entendu par la Bresse, le maïs était séché, souvent à l’air libre, accroché à des poutres, sous des auvents, dans des greniers… On trouve encore dans le Vieux Vesoul de nombreux endroits rappelant cette pratique. Quasi oubliées, les gaudes reviennent aujourd’hui timidement sur nos tables. Et c’est tant mieux, car c’est délicieux !!!! Un petit goût hésitant entre la noisette et la châtaigne, mais sans être ni l’un ni l’autre. Voici une recette d’un délicieux cake, proposée par un moulin du Jura, qui ravira vos papilles ! On trouve les gaudes dans les magasins spécialisés, les épiceries fines et sur les marchés. 

Ingrédients : 100 g de gaudes, 100g de farine de blé, 150 g de sucre, 80 g de beurre, 5 cuillères à soupe de lait, 1 oeuf, 100g de raisins secs, 50 g d’oranges confites coupées en petits cubles, 1/2 paquet de levure chimique.

Mélanger les farines avec la levure. Ajouter l’oeuf, le lait, le sucre et le beurre fondu. Bien mélanger la pâte, qui est très épaisse. Ajouter ensuite les raisins secs et les morceaux d’oranges confites. Beurrer un moule à cake et cuire à 170° pendant 45 minutes.

Bon appétit !

Lesegarten

Publicités

3 réflexions sur “Cake aux gaudes de Lesegarten

    • Bonjour,
      Dans les passages trages du Vieux Vesoul, on peut voir des sortes d’auvents en bois, qui servent maintenant souvent d’abris pour les voitures. Il y en a un dans le passage des Annonciades, près de l’entrée ouvrant sur la rue Petitclerc. On peut en voir dans les cours intérieures. On trouve également dans le Vieux Vesoul des séchoirs en « hauteur », à l’air libre, souvent en haut des escaliers. On en trouve un au sommet du grand escalier en bois à tavaillons situé à l’entrée de la rue du Châtelet, dans la cour du resto. Ainsi que rue Baron Bouvier (on le distingue dans la cour où se situe l’atelier de vitraux).
      Je ne mets pas de photos sur le blog car il s’agit de propriétés privées, et qu’on ne les voit pas sur la rue.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s